Projet jeunesse

Contenu de la page : Projet jeunesse

Volontariat Européen

Ce volontariat dans le cadre du Corps Européen de la Solidarité (CES) est une expérience à l’étranger, financée par l’Union Européenne : elle permet aux jeunes, âgés de 17 à 30 ans d’apporter leur contribution aux activités de solidarité conduites par des associations, des établissements publics, des collectivités territoriales voire même des entreprises, notamment celles de l’économie sociale et solidaire dans différents champs d’intervention de la solidarité : inclusion, éducation et formation, citoyenneté et participation démocratique, prévention des catastrophes et reconstruction, emploi et entrepreneuriat, créativité et culture, santé et bien-être, sport, etc.

L’organisation locale, après son accréditation, assure l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement du SVE dans sa mission. Elle pourra s’appuyer sur l’association Concordia lors des différentes phases du projet.

Les modalités du projet sont définies dans une convention entre l’organisation locale, l’association Concordia et la Communauté de communes.

Destination Chantier

La Communauté de communes soutient l’organisation de Chantiers Internationaux de Jeunes Bénévoles sur son territoire par un partenaire local (commune, association, centre social, ...)

Un chantier représente un véritable temps de dynamisme local pour le territoire. Il doit être l’occasion de tisser des liens entre le groupe de jeunes bénévoles et les jeunes locaux, mais aussi de valoriser les richesses du territoire. Ce sont également des outils de la politique territoriale en direction des jeunes, permettant de les sensibiliser aux questions de mobilité internationale, de bénévolat/volontariat et d’engagement dans un projet d’intérêt général.

L’association Concordia, en sa qualité de maître d’ouvrage du chantier, assure les missions suivantes :

  • Recrute les volontaires internationaux, assure l’ensemble des participants au(x)chantier(s).
  • Recrute et forme les animateurs vie de groupe et technique.
  • Réalise une évaluation technique des travaux à réaliser et du matériel nécessaire.
  • Réalise les travaux.
  • Encadre le groupe de volontaires.
  • Met en place avec les animateurs et les élus des actions en direction de la population locale.
  • Organise, dans le cadre du chantier international, les repas et la vie collective des jeunes du chantier et des animateurs.

Le partenaire local :

  • Met à disposition un hébergement.
  • Fourni les matériaux et les outils nécessaires à la réalisation du chantier.
  • Communique auprès des habitants sur le projet et facilite l’accès des bénévoles aux animations.

La Communauté de communes :

  • Coordonne l’ensemble de l’action et veille à la bonne articulation des objectifs de chacune des parties prenantes.
  • Apporte une contribution financière au projet

Les modalités du projet de chantier sont définies dans une convention entre le partenaire local, l’association Concordia et la Communauté de communes.

Une idée, une envie, un projet

Projet personnel ou en groupe, la Communauté de communes soutient les jeunes dans leurs démarches, soutient la création des associations de jeunes et participe également à l’organisation de manifestations. Ce soutien est complémentaire avec les autres dispositifs de soutien aux projets de jeunes en particulier « A Fond(s)Jeunes ! » porté par le Conseil Départemental de l’Allier, la Caisse d’Allocations Familiales de l’Allier et la M.S.A. Auvergne.

Le jeune ou l’association de jeunes doivent être accompagnés par un partenaire local (commune, association, centre social).

Le projet, présenté sous forme libre à l’occasion d’une rencontre avec les membres de la commission enfance Jeunesse, décrit les objectifs, le public visé, les actions et les moyens mis en œuvre et comprend un budget prévisionnel précisant la demande de soutien financier à la Communauté de communes.

A l’Ecole des Sports

L’activité sportive est considérée comme un outil favorisant la construction de l’individu tant sur le plan, physique, psychologique que social.

Aussi, la Communauté de communes souhaite accompagner la pratique sportive associative des jeunes de moins de 18 ans en soutenant financièrement les porteurs de projet locaux en particulier dans le cadre des écoles de sport, des activités de pleine nature et des manifestations en direction des jeunes.

Le projet, présenté sous forme libre à l’occasion d’une rencontre avec les membres de la commission enfance Jeunesse, décrit les objectifs, le public visé, les actions et les moyens mis en œuvre et comprend un budget prévisionnel précisant la demande de soutien financier à la Communauté de communes.

Coopérer pour entreprendre

Cette action vise à soutenir l’initiation des jeunes à l’entreprenariat par l’expérimentation concrète de la gestion d’une activité. Fédérés et reconnus comme les porteurs de projet, les jeunes mettent sur pied une activité et des services au sein du territoire et s’initient à cette occasion au fonctionnement démocratique de l’entreprise, à l’organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché. Il leur faut définir les prestations vendues, calculer les prix, faire connaître leur offre de service, gérer les plannings, se répartir des fonctions de direction, de marketing, de comptabilité ainsi que les bénéfices...

Les jeunes sont encadrés par des animateurs et soutenus par un partenaire local qui les accompagnent tout au long de leurs démarches.

Cette action peut se structurer dans le cadre d’une Coopérative Jeunesse de Service (CJS) et être menée en partenariat avec « Coopérer pour Entreprendre » qui assure la coordination du développement des CJS en France.

Les modalités du projet sont définies dans une convention entre le partenaire local, l’association de jeunes et la Communauté de communes.

Dépenses prévisionnelles

Volontariat européen : 3 000 €
Destination chantier : 12 000 €
Une Idée, une Envie, un Projet : 16 000 €
A l’Ecole des Sports : 16 000 €
Coopérer pour entreprendre : 16 000 €

TOTAL 63 000 €